background img

Comment choisir des chaussures professionnelles adaptées à votre travail

Lorsque vous commencez un nouveau job, la première préoccupation qui occupe vos pensées est éventuellement votre vestimentaire. Au nombre des composants de ce dernier, la chaussure représente l’un des plus coûteux. Vous souhaitez acquérir de nouvelles chaussures pour votre travail ? Vous ne savez pas comment s’y prendre ? Cela est tout à fait normal, car face à l’ampleur du marché, vous aurez du mal à choisir la paire qui vous convient. Découvrez dans cet article les 4 critères qu’il faut considérer pour choisir des nouvelles chaussures professionnelles à votre travail.

Choix des chaussures de travail en fonction de la pointure

Peu importe la nature de la chaussure, il faut porter une attention particulière à la pointure. Pour qu’elle vous convienne, elle doit être sur mesure. C’est-à-dire, elle ne doit être ni trop petite, ni trop grande. Pour vérifier ce critère, il existe une petite astuce. Elle consiste à passer un doigt derrière le talon lorsque vous glissez votre pied à l’intérieur de la chaussure de travail. Si vous arrivez à le faire, cela veut dire que c’est la bonne pointure.

A lire également : Le métier de consultant SEO

Attention ! Il n’y a pas que la pointure qui importe. La taille d’une chaussure de travail idéale dépend aussi de la largeur du pied. Il est aussi important de prendre en compte ce critère, car les chaussures trop serrées sur le côté entraîneront des problèmes de circulation sanguine. Par ailleurs, si les chaussures sont trop larges, la sécurité de vos pieds se sera plus garantie.

Choix des chaussures de travail en fonction de la matière et du poids

Pour vos chaussures de travail, vous devez choisir une matière adaptée. Le respect de ce critère aura un impact sur le poids de la chaussure et donc votre confort. Sur le marché, les modèles courants sont généralement en cuir, en nubuck. Le cuir garantit la durabilité ainsi que l’aspect lisse de la chaussure. Le nubuck est aussi une matière respirante et souple. Il convient très bien à des chaussures de travail.

A lire également : Pourquoi ouvrir une franchise de pizza ?

Concernant la matière, vous devez aussi vérifier celle de la tige. Elle peut aussi être en cuir ou en nubuck. Et cela, toujours avec les mêmes qualités que pour le revêtement extérieur. Si vous travaillez en milieu rude et humide, il est recommandé de choisir des chaussures ayant des tiges en cuir de vachette. Toutefois, les tiges en PU et en PVC offrent aussi une bonne perméabilité.

Choix des chaussures de travail en fonction de l’ergonomie et l’esthétique

Bien entendu, le choix de vos chaussures de travail se réalisera en se basant sur le secteur dans lequel vous évoluez. Selon que vous travaillez sur des chantiers, en atelier, en cuisine, ou encore dans le médical, vous n’adopteriez ni la même ergonomie ni la même esthétique. Sur votre lieu de travail, si vous êtes souvent en contact avec la clientèle, une chaussure à base de cuir, vous conféreront sécurité et élégance.

Cependant, si vous travaillez dans un milieu médical (hôpital, laboratoire) ou un milieu gastronomique (cuisine), des sabots blancs sont suffisants pour allier le confort et l’hygiène. Par contre, si vous travaillez souvent à genoux (chantier ou atelier industriel), choisissez des chaussures matelassées au niveau du talon, de la cheville et de la languette. Enfin, si vous êtes artisans, il est simplement recommandé d’adopter des baskets de sécurité avec une norme adaptée à la profession.

Choix des chaussures de travail en fonction des normes de sécurité

C’est le dernier critère. Mais l’un des plus importants. En matière de chaussure de travail, il existe des normes qui ont été instaurés. Par exemple : safety, la norme SRC, HRO, etc. Ces normes sont destinées essentiellement à assurer la protection et la sécurité.

Pour choisir la chaussure parfaite pour votre travail, vous devez vous renseigner sur la norme qui correspond à votre activité. Prenez la peine de vous renseigner sur les normes existantes dans l’optique d’être bien protégé. Après avoir acheté vos chaussures de travail, il est aussi important de bien les entretenir.

Comment entretenir ses chaussures de travail pour une durée de vie optimale

Avoir des chaussures de travail adaptées est une chose, mais il ne faut pas négliger leur entretien. Cela permet d’augmenter la durée de vie de vos chaussures et donc d’économiser sur les coûts liés au remplacement fréquent.

La première étape consiste à nettoyer régulièrement ses chaussures après chaque utilisation. Si vos chaussures sont sales, vous pouvez simplement utiliser un chiffon humide avec du savon doux pour enlever la saleté et la boue qui seraient incrustées.

Il faut sécher correctement vos chaussures après chaque nettoyage ou en cas d’utilisation sous la pluie. Il suffit simplement de retirer les semelles intérieures et extérieures puis placer vos chaussures dans un endroit sec et bien ventilé.

Il est aussi recommandé d’utiliser un produit imperméabilisant pour protéger le cuir contre l’eau et l’humidité. Le cirage peut être utilisé occasionnellement pour nourrir le cuir si nécessaire.

Évitez toujours de mettre vos chaussures près d’une source directe telle qu’un radiateur car cela pourrait endommager les matériaux. En respectant ces quelques règles simples, vous prolongerez considérablement la durée de vie de votre paire préférée !

Les erreurs à éviter lors du choix de ses chaussures de travail

Le choix de chaussures de travail est crucial pour bien passer la journée. Pensez à bien choisir des chaussures adaptées aux risques spécifiques liés à votre travail afin d’assurer une protection efficace.

Une autre erreur fréquente consiste à acheter des chaussures mal ajustées ou trop petites dans l’espoir qu’elles se détendront avec le temps. Cela peut entraîner des douleurs et même causer des blessures telles que les ampoules ou les entorses.

Il faut aussi éviter d’utiliser ses vieilles baskets personnelles comme substitut temporaire pour des chaussures professionnelles appropriées. Ces types de chaussures ne sont pas conçus pour offrir une protection suffisante contre les dangers potentiels liés au milieu professionnel, tels qu’une semelle antidérapante, une coque protectrice, etc.

N’oubliez pas qu’il est crucial de remplacer régulièrement vos anciennes paires usagées par un modèle plus récent avec toutes les nouvelles technologies qui y sont associées (meilleure résistance aux chocs, meilleure adhérence, etc.). Ne négligez jamais la priorité absolue : la sécurité !

Catégories de l'article :
News