background img

Qu’est-ce que les charges fixes ?

En comptabilité, il existe deux types de dépenses : les charges fixes et les charges variables. Comprendre la différence entre ces deux types de charges est essentiel pour tout leader !

En résumé, les dépenses fixes sont des dépenses qui ne changent pas en fonction de l’activité de l’entreprise. Comme leur nom l’indique, ils sont fixes.

Lire également : Quel est le rôle du droit administratif ?

Les dépenses variables, contrairement aux charges fixes, sont des dépenses qui varient en fonction de l’activité de l’entreprise. Ils varient en fonction du chiffre d’affaires ou du niveau de production.

Les charges variables et les charges fixes permettent de calculer le seuil de rentabilité. Le seuil de rentabilité est le niveau d’activité minimal en dessous duquel une entreprise est en déficit. Il permet de déterminer le montant du chiffre d’affaires pour atteindre le point d’équilibre, c’est-à-dire le chiffre d’affaires à réaliser pour obtenir un résultat égal à 0. En d’autres termes, c’est le chiffre d’affaires à réaliser pour que la charge totale soit égale au total produit. Chaque manager doit connaître son seuil de rentabilité car c’est ce dernier qui déterminera le niveau de production de l’entreprise !

A lire en complément : Qu'est-ce qu'un entrepreneur innovateur ?

Vous comprenez maintenant pourquoi il est important de comprendre la différence entre les charges fixes et variables ?

Que sont les charges fixes ?

Les charges fixes, également appelées charges structurelles ou charges structurelles, sont les dépenses liées à l’existence de l’entreprise. Par conséquent, ils ne varient pas en fonction de l’activité de l’entreprise. C’est-à-dire que leur montant ne varie pas en fonction du chiffre d’affaires ou du niveau de production. Ils doivent être déboursés quoi qu’il arrive.

Les charges fixes sont, par exemple, les loyers, les assurances, les salaires de vos employés, les honoraires tels que les honoraires de comptable ou d’avocat, les abonnements…

Que sont les charges variables ?

Les dépenses variables, également appelées dépenses d’entreprise ou dépenses d’exploitation, sont, vous l’aurez sûrement compris, les dépenses liées au fonctionnement de l’entreprise. Contrairement aux charges fixes, les charges variables dépendent du volume de production et de la activité de l’entreprise. En principe, plus l’activité de l’entreprise augmente, plus les dépenses sont variables.

Les charges variables sont, par exemple, les matières premières, l’électricité, les coûts liés à l’activité tels que les coûts de transport ou les coûts d’emballage.

Le cas des charges mixtes

Attention, certaines charges n’entrent pas dans la catégorie des charges variables ou fixes. Nous parlons de charges semi-fixes et semi-variables. Il s’agit de charges qui ont une pièce fixe et une pièce variable. Une charge mixte peut par exemple être le salaire d’un vendeur qui reçoit des commissions pour chaque nouveau contrat signé, en plus de son salaire (qui est fixe).

Pourquoi est-il important de comprendre la différence entre les charges fixes et variables ?

Les dépenses fixes sont financées par la marge dégagée par une entreprise sur ses coûts variables.

Les charges fixes et variables vous permettent de :

Calculer la marge sur les coûts variables

La marge de coût variable contribue à soulignent la flexibilité dont dispose une entreprise pour financer ses coûts fixes. Il s’agit de l’excédent du chiffre d’affaires par rapport aux charges variables.

Connaître le seuil de rentabilité

Étant donné que le seuil de rentabilité est le seuil en dessous duquel une entreprise est en déficit, il est essentiel pour un entrepreneur de comprendre ce qu’est le seuil de rentabilité et de connaître celui de son entreprise. Le fait de connaître le seuil de rentabilité aide à déterminer le niveau minimum d’activité qu’une entreprise doit avoir pour générer des bénéfices.

Catégories de l'article :
Entreprise