background img

Comment choisir la meilleure banque pour son entreprise ?

Durant le processus de création de votre entreprise, vous serez amené à fournir les coordonnées bancaires de celle-ci. Une procédure qui semble légère, mais dont l’impact va se répercuter sur le reste de votre activité. Cela dit, le choix de votre banque pro est une décision à prendre à la suite d’une minutieuse évaluation des différentes offres à votre portée. Finalement, sur quelles bases devez-vous choisir une banque pour votre entreprise ?

Choix de la banque pro : classique ou en ligne ?

Entre un établissement bancaire conventionnel et un autre existant uniquement sur le net, vous avez deux possibilités. Soit vous optez pour celui qui est connu de tous et qui offre des services traditionnels, soit vous tentez votre aventure avec une banque virtuelle. D’ailleurs, il en existe une, qonto (avis détaillé) qui démontre les bénéfices à souscrire aux offres d’une néo banque pour son entreprise.

A lire aussi : Qu’est-ce qu’une transformation digitale ?

Le plus important est de confronter les propositions de services même lorsqu’elles semblent identiques. À ce point s’ajoutent la vérification des moyens de paiements et les outils pour faciliter l’interaction entre la banque et votre entreprise. Par ailleurs, l’opinion des anciens utilisateurs compte énormément pour connaitre le niveau de sécurité et de crédibilité de la banque sélectionnée. 

Considérer les besoins et le type d’entreprise

Bien que le choix de la banque pro soit le but, il est nécessaire que cette sélection soit basée sur les besoins de l’entreprise. Aussi, il faut tenir compte de la catégorisation de cette dernière. En effet, les obligations d’une microentreprise ou d’une PME ne sont pas identiques à celles d’une grande société. De même, les avantages offerts lors de la création diffèrent selon chaque type d’entreprise.   

A lire aussi : Comment trouver un grossiste en CBD aux normes françaises ?

En outre, il existe des institutions bancaires qui sont spécialisées dans l’accompagnement des sociétés en fonction de leur caractère juridique et de leur taille. De cette manière, en se rapprochant d’une banque spécifique, une microentreprise ou une TPE a plus de chance de se développer rapidement. Et cela grâce à des prêts bancaires qui nécessitent moins de contraintes.

Les tarifs pratiqués à la banque

La tarification occupe une place de choix dans la prise de décision. En réalité, les frais bancaires paraissent minimes jusqu’au moment où vous les comparez. L’écart peut être très grand en fonction d’une banque ou d’une autre. En d’autres termes, les services peuvent coûter une fortune dans une institution tandis que les frais sont totalement réduits dans une autre.

C’est justement pour cette raison qu’il est capital de les examiner rigoureusement, surtout lorsqu’il est question des offres payantes pour un compte professionnel. À savoir :

  • Le coût du pack auquel vous souscrivez ;
  • Frais d’entretien de compte ;
  • Accessibilité aux outils digitaux.

La création d’un compte pro avec un IBAN français

Il est recommandé d’opter pour une banque pro qui facilite la création d’un compte professionnel pouvant détenir un IBAN français. En réalité, ce type de compte accélère les procédures administratives, fiscales et comptables pour les transactions de banque transfrontalières. De ce fait, les flux financiers qui entrent et sortent de la société sont mieux gérés et bénéficient d’une plus grande transparence.

Aussi, la possession du IBAN (Numéro International de Compte bancaire) aide les clients ainsi que les fournisseurs de l’entreprise à la retrouver au plus vite. Celle-ci est donc apte à faire des affaires sur le plan international.

Catégories de l'article :
Entreprise