background img

Quelle est la différence entre SARL et EURL ?

SARL et EURL

La SARL et l’EURL sont des types différents de sociétés visés par le droit français. Les deux sont reconnus et offrent des avantages et des inconvénients distincts. Comprendre ces différences est essentiel pour les entrepreneurs qui souhaitent créer et gérer des entreprises.

Qu’est-ce qu’une SARL ?

Une SARL (société à responsabilité limitée) est une forme de société à structure juridique relativement simple et flexible. Elle est composée de deux ou plusieurs associés qui peuvent décider de limiter leur responsabilité personnelle au capital de l’entreprise à tout moment. Cela permet aux associés de ne pas être personnellement responsables des dettes et des actifs de l’entreprise. Les associés peuvent être des particuliers, des sociétés ou des entités et des contrôles spécifiques peuvent être faits au sein de la structure de la société.

Lire également : Quelles sont les étapes pour modifier les statuts de son association?

De plus, la formation et le fonctionnement des SARL sont réglementés par la loi française. Les associés sont tenus d’accorder une somme déterminée prouvant leurs investissements dans l’entreprise. Les statuts de la société doivent être préparés et enregistrés auprès du tribunal local ; une somme d’argent est plus tard versée au centre des impôts pour l’enregistrement de l’entreprise.

Qu’est-ce qu’une EURL ?

SARL et EURL

Lire également : Article L1237-11 du Code du travail : explication de l'article de loi

Une EURL (société à responsabilité limitée) est similaire à une SARL, mais est dirigée par une seule personne. Les avantages et les inconvénients sont pratiquement les mêmes que ceux offerts par une SARL. Les détails du fonctionnement et de la formation de la société sont également similaires, mais le propriétaire de l’entreprise peut allouer plus de contrôles à sa discrétion.

L’avantage de l’EURL est que le propriétaire de l’entreprise est responsable de la gestion ou de la direction complète de la société. Il peut prendre des décisions et des initiatives sans avoir à consulter d’autres associés. En outre, le propriétaire peut se séparer de l’entreprise à tout moment et n’est pas personnellement responsable des dettes et des actifs de la société.

La création et le fonctionnement de l’entreprise suivent les mêmes directives que pour une SARL. Les statuts de la société doivent être préparés et leur enregistrement auprès du tribunal local est obligatoire. Un montant correspondant à l’investissement dans l’entreprise est également exigé et versé au centre des impôts pour l’enregistrement de l’entreprise.

Comment décider entre SARL et EURL ?

 SARL et EURL sont deux formes très populaires de sociétés en France. Quand il s’agit de choisir la meilleure forme, les avantages et les inconvénients doivent être considérés. Les avantages des SARL et des EURL sont les mêmes. Les inconvénients de chaque type diffèrent légèrement.

Les associés d’une SARL partagent le poids du pouvoir et des responsabilités, ce qui est un avantage, mais le propriétaire d’une EURL est responsable de tous les aspects de l’entreprise. Les associés d’une SARL ont droit à une part des profits, tandis que le propriétaire d’une EURL reçoit 100 % des profits de son entreprise.

La SARL peut être un bon choix pour les entrepreneurs qui cherchent à partager le poids des responsabilités et des décisions, et qui sont à la recherche d’une partie des profits. Une EURL peut être un bon choix pour un entrepreneur qui souhaite prendre seul les décisions et qui veut une part plus grande des profits générés par sa société.

 Bien qu’une SARL et une EURL offrent des avantages et des inconvénients similaires, ils ont des caractéristiques distinctes qui les distinguent l’un de l’autre. Si vous envisagez de créer une entreprise en France, il est important de comprendre ces différences et de choisir la meilleure forme juridique pour votre entreprise.

Catégories de l'article :
Juridique