background img

Qui finance la formation d’un contrat de professionnalisation ?

Un suppléant est un employé potentiel que l’entreprise peut, à long terme, recruter ou qui sera en mesure d’apporter de nouvelles compétences , mais je souhaite pouvoir choisir l’appareil qui convient le mieux à mon activité et connaître les règles avant de signer un contrat.

A découvrir également : Comment pousser à la démission ?

Nos équipes sont à votre entière disposition pour vous accompagner dans la mise en œuvre de cette approche.

A voir aussi : Comment faire pour obtenir une subvention ?

  • Kit d’alternance d’affaires

Retrouvez toutes les informations et tous les outils pour recruter un suppléant sur notre plateforme dédiée « En route vers l’Aternance ».

Nouveau : la hotline d’apprentissage pour répondre à vos questions en direct !

Pour en savoir plus, accédez à nos nouvelles en cliquant ici.

Qu’est-ce que la formation en alternance ?

La formation en alternance est une modalité de formation nécessitant les deux l’employeur et le salarié doivent signer un contrat spécifique, soit dans le cadre d’un contrat à durée déterminée, soit d’un contrat à durée indéterminée. Il existe deux principaux types de contrats :

  • Le contrat d’apprentissage
  • Le contrat de professionnalisation

Vos futurs employés suivront des périodes de travail dans une entreprise puis en formation (en CFA ou dans un autre organisme de formation).

Pour tout savoir sur la formation en alternance, visitez Cap Towards Alternance, entièrement dédié à ce thème.

Apprentissage et professionnalisation : quels objectifs ?

Un remplaçant est un collaborateur potentiel :

  • que l’entreprise peut en fin de compte recruter.
  • ou qui peut apporter de nouvelles compétences.

Vous recrutez un remplaçant, pourquoi pas ?

N’oublions pas le contrat de professionnalisation « expérimental », qui s’ouvre à des formations de nature différente de le contrat de professionnalisation traditionnel, et qui a une durée plus longue.

Mon entreprise est-elle préoccupée par l’alternance ?

Oui, toute entreprise comptant au moins un employé peut recruter un suppléant.

Comment sont financés les contrats d’apprentissage et de professionnalisation ?

  • C’est l’OCAPIAT qui finance la formation.
  • Dans le même temps, des aides d’État existent pour les coûts accessoires.
  • L’OCAPIAT et l’État ont mis au point des simulateurs de coûts.
  • Connaître les différences entre l’apprentissage et la professionnalisation

Quelles sont les étapes et les procédures à suivre pour recruter un suppléant ?

  • Renseignez-vous sur le coût d’un apprenti, d’un remplaçant
  • Vérifiez que votre entreprise est membre de l’OCAPIAT (secteur agro-pêche : 50 branches professionnelles)
  • Soumettez votre offre d’emploi pour recruter le profil adapté à vos besoins
  • Soumettez le contrat d’apprentissage à le faire enregistrer auprès de l’OCAPIAT ou demander un financement pour le contrat de professionnalisation
  • Les 5 étapes à ne pas oublier pour faire de l’embauche d’une personne suppléante une réalité

Quelle documentation doit être fournie à OPCO ?

Tout est expliqué dans le kit d’alternance de l’entreprise, disponible sur Heading to Alternation.

Qui sont les acteurs impliqués ?

Dans un contrat de travail, il y a 5 acteurs :

  • L’entreprise, et en particulier le maître d’apprentissage ou le tuteur, qui supervise l’alternance.
  • Le futur employé en alternance.
  • L’opérateur compétent (OPCO) OCAPIAT pour le secteur agroalimentaire, la coopération agricole, la pêche maritime et les cultures marines, les territoires.
  • L’État quand il y a une aide financière.
  • Le centre de formation.

Que dit la loi ?

Depuis le 1er avril 2019, les OPCO gèrent et financent les contrats d’apprentissage. Le Les anciens OPCA qui sont devenus OPCO géraient déjà le contrat de professionnalisation.

Catégories de l'article :
News